Articles

Premières vendanges au Domaine du Chant d’Eole

Premières vendanges au Domaine du Chant d’Eole
A Quévy-le Grand, en région montoise,

Le week-end du 19 et 20 octobre
 
 Mons1


 
Historique

C’est en 2010 que Filip Remue, viticulteur champenois à la recherche de terres en Belgique pouvant convenir à la culture de cépages champenois, rencontre Louis Ewbank, agriculteur montois. Ce dernier possède des terres blanches (riche en calcaire) à Quévy, à quelques kilomètres de Mons. Le projet séduit la famille Ewbank et très vite, ils décident de s’associer.

En avril 2011, ils plantent un peu plus de 9 ha de vignes (90% en Chardonnay mais aussi du pinot noir et du pinot blanc) à Quévy au pied du parc éolien. C’est de là que le vignoble tirera son nom : Domaine du Chant d’Eole.

2013 est sans conteste une année très importante pour le domaine du Chant d’Eole puisqu’auront lieu les premières vendanges, qui s’annoncent prometteuses.



Projet

A la base de ce projet, on retrouve Filip Remue originaire de Ninove qui depuis 20 ans avec son épouse est à la tête d’une exploitation viticole en Champagne.
Guidé par son envie de s’agrandir et sa conviction que son pays d’origine peut convenir à la culture de cépages champenois, il est arrivé à Quévy.

Filip Remue partage avec Louis Ewbank une passion pour la terre puisque que les deux hommes y sont tous deux liés de part leur profession.
Ils réalisent des analyses de terres qui leur révèlent très rapidement que les parcelles identifiées présentent les caractéristiques requises (craie sur plusieurs mètres) et conviennent pafaitement à la culture de cépages champenois (exposition, léger coteau, pluviométrie,…).

A terme, ces 9,33 ha nous permettront la production d’environ 100 000 bouteilles de vin effervescent wallon par an (blanc de blancs, rosé). Les vins effervescents que nous allons proposer seront produits selon la méthode traditionnelle, avec une deuxième
fermentation en bouteille. Notre ambition est de proposer des vins effervescents de grande qualité.


 
Equipe

Filip Remue

Vigneron exploitant champenois installé à Grauves sur la Côte des Blancs, Filip Remue cultive plusieurs hectares de vignes en Champagne avec sa compagne. Une partie de sa récolte part dans les grandes maisons de Champagne, tandis qu’avec l’autre moitié il élabore différents champagnes (Brut, Blanc de Blancs, Blanc de Noir) qu’il vend sous le nom « Remue – Gaspard ». Filip Remue possède plus de 20 ans d’expérience dans le domaine viticole champenois.

 
Louis Ewbank

Agriculteur montois, Louis Ewbank est à la tête d’une grosse exploitation dans la région, qu’il gère avec l’aide de ses enfants.


Brieuc et Inès van Hecke

Licencié en Sciences Economiques (VUB) et fort d'une experience de 6 ans en tant que Corporate Controller pour un grand groupe chimique, Brieuc van Hecke décide de s'investir dans l'exploitation agricole de sa belle-famille. Il gère aujourd'hui la Ferme de Warelles.


Hubert Ewbank

CDO/COO de Vanheede Environment Group et administrateurs de plusieurs sociétés. Il est actif dans divers secteurs allant de l’environnement aux énergies renouvelables, en passant par l’immobilier et la vente de vins.


Premières vendanges

Ce week-end du 19 et 20 octobre, le Domaine du Chant d’Eole sera en effervescence.
En effet 200 bénévoles viendront le temps d’un week-end vivre l’expérience conviviale des vendanges et ainsi participer au permier événement tangible du domaine.

Après 2 ans et demi d’attente, à l’approche des premiers coups de sécateurs, l’excitation monte au Domaine du Chant d’Eole. C’est qu’il faut beacoup de patience lorqu’on entreprend un projet comme celui-là : plus de 2 ans entre la plantation et la première vendange et encore environ 2 ans avant de pouvoir faire sauter les premiers bouchons et déguster les vins.

Cette première récolte est estimée à environ 25 000 kilos de raisins qu’il faut vendanger à la main, une récolte non négligeable pour un vignoble qui est seulement à sa troisième feuille. Il faut dire que cette année, nous avons été épargné par les gelées de printemps et que malgré le temps maussade d’avril à juin qui a engendré un certain retard, les condtions optimales ont été remplies lors de la floraison.

Munis d’un sécateur et d’un seau fournis par le domaine, les bénévoles vont donc consciencieusement parcourir les rangs de vignes à la recherche des précieuses grappes qui seront ensuite pressées à quelques centaines de mètres ( en attendant la construction d’un chai). Parmi les vendangeurs, on trouvera bien sûr des amis, de la famille mais aussi des habitants de la région, curieux et désireux de s’associer à la naissance de ce vin de la cité du Doudou. Cette journée sera ponctuée par un bon repas offert à tous les vendangeurs.

Il faudra s’armer de patience jusqu’à la mi 2015 pour enfin pouvoir déguster le fruit de notre travail et les vendangeurs en auront la primeur.



Chiffres clés

85,000 : c’est le nombre de pieds de vigne plantés

300 : nombre de kilomètres de fils placés sur le vignoble

200 : nombre de vendangeurs bénévoles

25,000 : nombre de piquets placés dans le vignoble

2 : nombre de kilomètres de clotûre pour proteger la vigne du gibier

3 : cépages plantés (chardonnay, pinot noir, pinot blanc)

2015 : année où l’on pourra déguster les premières bouteilles du Domaine du Chant d’Eole

9,33 : nombre d’hectares plantés

2 : nombre de parcelles

100,000 : nombre de bouteilles pouvant être produites à terme

4000 : nombre de kilos de raisin nécessaires pour faire un marc

2011 : année de création du vignoble




Contact presse


Brieuc van Hecke
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
0475/846582

Visite presse possible sur place pendant les vendanges.